Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
January 27 2009 3 27 /01 /January /2009 14:12
Eh bien, il y a plein de petit centre très sympas à Modiin.
Dans tous les quartiers , un centre commercial est prévu.
Supermarché, boutiques, bouffe, bouffe, bouffe, petit magasins en tous genre et...bouffe.
Mais, ce n'est pour l'instant qu'à l'état de projet.
Il y a une floppée de locaux à louer ici et là.

A une heure de marche et à dix minutes en voiture, il y a un zoning commercial appelé "Ishpro".
Personne n'habite là.
Des magasins et...de la bouffe, de la bouffe, de la bouffe.
Ah oui, un superbe cinéma et un bowling.
Vendredi soir, shabbat (soir où on ne fait rien si on respecte le shabbat), le bowling est plein.
Plein de gens qui ne respectent pas le shabbat, comme moi.
Ma voisine, qui a eu la très mauvaise idée d'inviter six gamins chez elle pour les onze ans de son fils chéri, m'a proposé de l'accompagner au bowling avec ces "tipèche essre" comme on les appelle ici. (au lieu de teen ager, ou d'ados boutonneux on les nomme ainsi parce que "tipèch" (stupide) et "essre" pour la dizaine qui suit.)
Pigé ?
Donc j'accepte, tant mon désespoir est grand dans cette ville où on dirait que c'est shabbat toute la semaine, et me voilà partie avec ma voisine flippée à l'idée que quelque chose ne coince.
Et avec les mômes en question.
Déjà dans la voiture, les hormones travaillent et ça gueule à qui mieux mieux, de leur voix stridante en bonne voie pour la mue et je me félicite que tout "ça", c'est du passé en ce qui me concerne.
(Même si l'âge bête pour un garçon ne finit jamais.)
Mais je m'égare...ah oui, nous voilà devant le bowling.
Ma voisine recompte les enfants toutes les cinq minutes en rigolant et en se demandant comment font les mères de famille nombreuse.
Effectivement.
A la limite si tu en as dix et que tu en perds un...(c'est pour riiiiire).
Mais là ce ne sont pas les nôtres, enfin les siens !
Nous rentrons dans un énorme endroit et je suis assaillie par un vacarme infernal.
Des centaines, que dis-je des miliers de gosses braillards fêtant leur anniversaire !
L'horreur !
Je m'en irais bien mais une heure à pied...non merci, non.
Je plains de tout mon coeur les employés de cet enfer, je plains de tout mon coeur ma voisine et je me plains de tout mon coeur.
Outre les hurlements de ceux qui demain, espérons-le, seront des gens civilisés, il y a un coin immense de jeux comme à la foire.
Donc ça hurle
De joie, de dépit, de fatigue. 
Et ça sonne, ça trompette, ça trombonne et ça strike.
Et ça bouffe (tiens donc) et ça boit et ça rigole.
Ma voisine n'a pas l'air ébranlé du tout et je fais semblant d'être contente.
Elle ne veut pas quitter le troupeau et nous nous collons donc à eux pendant une heure.
Il y a je ne sais combien de familles qui sont là, avec des gosses parfois tellement petits que c'est un miracle qu'aucun ne soit parti avec une boule.
(Peut-être que si et que personne ne s'en est rendu compte ?)
Ceux qui s'amusent le plus, ce sont les parents.
Il y a une famille à côté de nous qui n'arrête pas de faire des allés et retours entre le bowling et les jeux,  et toutes les cinq minutes l'un d'entre eux se met tout près (les jeux étant derrière moi) et appelle en beuglant le suivant pour qu'il ne perde pas son tour.
Ma voisine prend des photos.
Des gamins qui jouent.
Des pizzas qu'ils ingurgitent après.
Et de moi qui ai l'air de passer devant le jugement dernier.
Elle est contente et le petit aussi, et tout le monde est content la dedans.
Moi aussi je suis contente que tout le monde soit contente, mais je voudrais vraiment sortir !

Lorsque nous rentrons, elle me propose de venir chez elle mais je lui dis que la suite, je la lui laisse.
Elle espère, naivement qu'ils se coucheront gentillement après le film qu'elle leur a loué et...je ne la contrarie pas, chacun devant faire, selon moi, sa propre mauvaise expérience !

Je ne sais pas comment ça s'est terminé, je ne l'ai pas encore vue depuis lors.


(Elle est peut-être partie en cure de relaxation.)


(Qu'est-ce que je suis contente que les miens sont grands.)


(Pffff. Je ferais pas ça toutes les semaines, hein.)















Share this post

Repost 0

comments

CETNAT 01/28/2009 14:59

Ton fils lit ce blog? C'est à lui que tu penses pour les garçons qui ne grandissent pas? Ou à ton chéri?

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages