Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
February 1 2009 1 01 /02 /February /2009 22:48
En Israël, on mange "casher" ou "halal" ou "normal".
Je sais que les musulmans eux, peuvent manger des crustacés, les veinards, et pas de porc.
Moi je ne connais que la nourriture "normale".
En effet la cashrout est un vrai mystère pour moi, ainsi que pour ceux qui ne mangent pas casher et même pour certains qui mangent casher.
J'en ai fait l'expérience.
"Pourquoi manges-tu casher ?" ais-je plusieurs fois demandé à l'un ou l'autre.
Haussements d'épaules signifiant "comme ça", ou "on a toujours mangé casher à la maison", discours philosophico-bof-pertinents, ou cours de religion accéléré, bref...
Inutile de préciser que je suis de mauvaise foi, une fois de plus et que le fait de suivre la cashrout a bel et bien une  explication , mais comme beaucoup de "choses" religieuses (ou pas d'ailleurs), tout est matière à discussion.
Les statistiques (purement de comptoirs) varient en ce concerne les adeptes de cette pratique.
80% d'israéliens mangeraint casher selon certains, et selon d'autres, la moitié de la population s'en foutrait.
En tous cas, il ne faut pas se fier aux signes extérieurs de piété car une fille en jeans, moulée dans ce qui semble être des lambeaux de vêtement (il y en a une ravissante dans ma classe), peu respecter les règles de la cashrout.
Au début, lorsque je voulais inviter quelqu'un à la maison, je demandais simplement : "tu manges casher?".
Le plus souvent la réponse était d'abord, "Te casses pas la tête" ou "I don't mind".
Mon oeil oui !
Car, après la décontraction apparente, suit le "Mais...je ne mélange pas la viande et le lait"
Nous y voilà.
C'est tout ce que je sais des règles, autrement dit, rien.
Je sais qu'il faut une vaisselle pour la viande et une pour les laitages et qu'il ne faut surtout pas essuyer la vaisselle de la viande avec l'essuie des laitages.
Ni le contraire.
On peut manger de la viande, mais pas toutes (question de sabot fendu ou pas ?), et du poisson, mais pas tous (question d'écailles ou pas ?), et il y a la nourriture qu'on dit "neutre", comme le pain ou la mayo (parmi beaucoup d'autre trucs).

C'est pour me rendre dingue.
Déjà que je brûle mon repas si je dois inviter plus de deux personnes, mais si je dois en plus réfléchir...
Rien que dans mon immeuble, chacun mange de manière différente.
Car pourquoi faire simple quand ...
J'ai invité un jour des copains de l'oulpan, tous "religieux", et pour bien me stresser, je les ai invité à manger.
J'ai demandé des conseils et on m'a dit d'acheter des trucs préparés et cuits en dehors de la maison,  de servir les aliments dans des assiettes en plastique et de ne rien utiliser de mes propres ustensiles .
En effet je mélange les aliments dans le four et dans mes poëles et donc ...ça ne va pas quoi !
J'ai eu l'impression qu'on jouait "pique nique" et je me suis demandé si, par souci de tolérance à mon encontre, quelqu'un, un jour m'inviterait chez lui, et me servirait des oeufs au lard ou des pieds de cochon.
Ou des huitres...
Enfin, ça c'est un autre, long et stérile débat.
J'ai eu du bol, quelque part car ils auraient pu ne pas venir du tout !
Et je n'aurais pas pu faire ainsi mon éducation, déjà pas terrible en général.
Je ne connais pas plus les autres religions, mais je suppose que chacun s'arrange avec le Bon D'.
Et pourquoi pas ?
Je m'en fiche de ce que font les gens mais j'aime bien comprendre.
Et je ne comprends rien à la cashrout.
Je suis allée sur internet et tout ce que j'ai pu constater, c'est que les explications varient et que chacun y va de son opinion.
Au fond, les gens qui ont la Foi, qui y croient, ne se posent pas tous trente six mille questions.

Je ne dis pas que les choses n'ont pas de raisons d'être, d'autant qu'il y a des textes très nombreux sur la cashrout , mais il est intéressant d'observer le nombre d'individus qui suivant des traditions religieuses ou non, ne savent pas vraiment ce qu'ils font.

Je me souviens vaguement d'une histoire de roti que les filles et les petites-filles et les arrière-petites- filles d'une même famille cuisent toutes de la même manière.
Elles achètent un beau roti dont elles coupent les extrémités, le mettent dans un plat, l'assaisonne comme elles l'ont appris et le mettent au four.
Un jour que l'une des arrière-arrière-arrière petites filles a servi ce plat à des invités, l'un d'entre eux a demandé: "Pourquoi coupes-tu les deux extrémités du roti ?"
"Parce que c'est meilleur", répond-elle.

En fait, la lointaine aïeule qui la première a inventé cette recette, a coupé les extrémités du roti ... parce que son plat était trop petit.

Je ne veux pas dire par là que la cashrout impose de cuisiner dans des plats trop petits.
Ouille je vais me faire des ennemis !
Encore plus que ce que je n'en ai déjà !

Enfin tout ça pour dire, que lorsque je reçois des amis chez moi, je les passe d'abord à la moulinette.
"Tu manges quoi, comment et dans quoi ?"

Ce qui inévitablement entraîne encore plus de complications, puisque j'ai droit aussi à " Puisqu'on en parle, je mange comme-ci ou comme-ça, mais aucun poisson" ou "Mon mari a horreur des tomates" ou "Du moment qu'il n'y a pas de viande !"

Et après, on dira encore que JE suis une emmerdeuse !



Share this post

Repost 0

comments

Henri Schmitt 11/29/2009 15:30


Bonjour. C'est en cherchant des photos de la Galilee et de la campagne Palestinienne et Israelienne que j'ai trouve votre site. Interessant, et affligeant de voir le nombre d'aneries et de saletes
que vous avez du entendre du fait que vous etes juive...Je ne le suis pas, le conflit arabe/juif me consterne, meme en comprenant les raisons de chacun, mais je ne desepere pas d'aller un jour
visiter ces terres qui semblent si douces sur les images. Bien de signaler que non, malgre la guerre et les difficultes, des arabes et des juifs arrivent a vivre et faire
des choses ensemble.
Cordial merci pour ces images et ces textes.


CETNAT 02/02/2009 13:17

Le conseil d'acheter chez le traiteur est un vrai conseil d'ami.

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages