Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
February 27 2009 6 27 /02 /February /2009 17:27
Avant tout je voudrais adresser un message à ma fille :
Ma chérie, NE LIS PAS CE QUI SUIT !

Beuârk ! Beuârk !
Une invasion de fourmis chez moi.

J'ai horreur des insectes qui grouillent.
J'ai cherché des images pour illustrer ce billet et j'ai commencé à me gratter.
Chéri me trouve ridicule mais je m'en fous.
Dès qu'il fait beau, elles arrivent en colonne serrée, disciplinées et décidées à remplir leur garde-manger.
Elles montent les deux étages qui nous séparent de la rue, et entrent par un interstice minuscule devant la fenêtre.
Les fourmis israéliennes sont à l'image de leurs voisins humains :
Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les tailles.
Elles sont sans gêne.
Et elles ont bon appétit !
J'ai beau nettoyer à l'eau de javel, mettre du vinaigre et du savon de vaisselle, elles reviennent.
J'ai donc acheté un produit destiné à les tuer, les anéantir et les envoyer au paradis des fourmis...mais elles me narguent en escaladant le monticule bleu sensé être du poison ou au moins un répulsif.
Un matin, je me suis levée encore dans le gaz, et dans la pénombre, je me prépare un café.
J'ai senti quelque chose de bizarre.
Vous savez, comme une présence.
J'ai allumé la lumière tout en faisant remarquer à Chéri qu'il n'aurait pas dû laisser le reste de chocolat préparé la veille pour la dame blanche dehors.
Dehors !
Si.
Si.
Si.

Je ne vous dit pas la joie de ces saletés de bestioles !
Je ne vous dit pas le nombre de ces choses dégoûtantes et grimpantes et je ne vous dit pas comment j'ai gueulé en dansant sur place comme si j'avais le feu au pyjama !
Chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Il y en avait partout.
J'ai pris mon aspirateur, tel un fusil de chasse et je les ai aspirées avec une joie sadique mêlée de dégoût tout en me grattant partout, sous le regard hilare de Chéri.
A qui j'aurais bien fait lécher la cuillère de chocolat.
Je suis allée voir sur internet les conseils pour se débarasser de ces squatteuses qui mangent à l'oeil et ça m'a donné l'occasion de me marrer.
Oui on peut rire tout en se grattant. ( Voilà que ça me reprend).
Entre celle qui conseille une petite boîte.
On ne sait pas de quoi mais ça a marché pour elle.
Celui qui préconise le flingue et qui précise de viser entre les deux yeux.
Celui qui admire ces saloperies et qui dit qu'il ne faut pas les tuer.
Celui qui confond tout et qui commence tel Shelock à les traquer à la loupe, si, il a dit avec une loupe, pour trouver "l'origine du foyer", et qui doit travailler dans le batiment puisqu'il suggère de plâtrer l'entrée de la fourmilère et après deux heures de séchage (sic), de boucher encore mieux avec du silicone.
Comme variante il y a la chaux à l'huile de ne je ne sais pas quoi et la pierre d'aladin.
Et bien oui.
Un petit rigolo encourage à adopter un fourmilier, un autre a des idées pour les "détourner" de la maison.
Mais ce qui revient le plus souvent c'est le café filtré, le citron et la lavande.
Ce qui me parait plus simple.
Faut que je m'en débarasse parce que la saison des cafards et des blattes arrive.
Oh mon D' ! Je n'ai pas pu me résoudre à vous mettre une image.
Masochiste, je suis allée voir comment se débarrasser de ces...choses immondes et, non seulement il y en a une variété époustouflante, mais j'ai appris que ça résiste, tenez-vous bien à plus de 130 fois la dose de radiation nucléaire mortelle pour un homme.
Et un séjour dans le micro-onde les requinque pour une année.

(Enfin, la mairie s'occupe d'envoyer des experts et on doit juste vider les lieux pour quelques heures.)

Pour info, vous savez comment on dit "cafard" en hébreu ?
Djouk.

Share this post

Repost 0

comments

Chéri 02/28/2009 09:18

Elle exagère un tout petit peu!

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages