Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
April 1 2009 4 01 /04 /April /2009 12:06

Les cours commencent à 8h45, tous les matins et se terminent à 13h.
Il y a deux fois une  "hafsaka" (entracte).
Une à 10h30 et une à midi.
Tout le monde arrive entre 8h45 et...11h.
Parmi les excuses les plus courantes, "je ne trouvais plus mon chapeau", "je suis fatigué" et "grumblmmmmrugrrrrn !"
Nous sommes donc sensés quitter la classe à 13h, mais les sorties se font dans le même échantillon d´heure avec les mêmes excuses, et la même stupéfaction sur la figure du professeur qui considère que c´est "notre" problème et pas le sien.
C´est un fait, ce sont ceux qui  restent que ça emmerde copieusement puisque, bien sûr, tous ces crétins ne sont jamais au courant de rien, ne font pas leur devoirs et redemandent , comme un disque rayé, la signification des mots que nous venons d´apprendre.
Chacun sont foutu rythme donc, et à nous la tachycardie.
Le grand spécialiste reste l´égaré de service, Manuel, qui est de plus en plus à côté de son livre de prière et qui s´excuse de tout mélanger dans sa tête.
Le prof explique le mot "vitrifier", pendant 3 bonnes minutes parce qu´elle le traduit en russe, en anglais (pas toujours top niveau) et en amahrit, la langue des éthiopiens, sans oublier l´espagnol.
Manuel: "Ah, "vitrifier" ! C´est comme "vérifier"!
La prof : Pas du tout Manuel, ça n´a rien à voir.
Manuel: "Vitrifier, vérifier, c´est la même chose, non ? C´est comme varier...
La prof: J´ai dit non, restes concentré Manuel. "Vérifier", "comprobar", to check...
Manuel: "Ben oui, vitrifier, vitrificar, vitrify...
La prof: "Non" !
Manuel me regarde et me sort ce qu´il croit être du français, avec l´air entendu de celui qui sait que la prof divague.
Je regarde la prof avec l´air de celle qui va commettre l´irréparable, et La prof dit à Manuel qu´on n´a pas toute l´année avec l´air de quelqu´un qui en a vu d´autre.
Manuel: "Pas toute l´année" ? Qu´est-ce que ça veut dire ?"

Et pour notre plus grand bonheur, l´anglais qui puni sa mère tous les jours que le Bon Dieu fait, est du même acabit.
Vous savez celui qui est devenu ultra religieux et qui  a des parents ultra antisémites...
Je lui ai demandé s´il les voyait encore et il m´a dit que son père est mort mais que sa mère le voit, même si elle pense qu´elle est punie d´avoir un fils qui se soit non seulement converti à cette abominable religion, mais en plus se déguise en polonais du 19ème siècle.
Il est, dans un autre genre, lui aussi complètement ailleurs, et comme Manuel s´est pris d´affection pour lui, ils s´amusent comme deux gamins de six ans qui communiqueraient par miracle.
L´un ne parlant que l´anglais et l´autre croyant être multilingue.
Nous continuons le texte et 1/4 d´heure plus tard le mot " vitrifier" réapparaît au grand étonnement des deux zigotos qui demandent en choeur: "Vitrifier ? C´est quoi ?"

Il y l´endormi qui vient un jour sur deux et qui m´a avoué ne pas vouloir travailler, si ce n´est pour payer sa chambre minable et sa nourriture.
Le premier mot qu´il a appris c´est "hafsaka"et dès que la prof dit  "Et maintenant...", il l´a coupe en disant  "et maintenant hafsaka" !

La canadienne dont le portable sonne sans discontinuer.
Elle sort et elle rentre toutes les dix minutes pour parler, et lorsqu´elle réapparaît , elle commence à manger.
D´abord une grenade, puis elle se prépare une infâme mixture avec du lait de soya et des céréales, le tout Bio, qui n´ont certainement pas l´effet de la rendre dynamique et encore moins bilingue.

Il y a aussi un mec super antipathique qui a envie de me frapper autant que j´ai envie de lui cloué le bec.
Ce que je réussi très bien, vous vous en doutez !
Je l´attaque indirectement puisque je ne prétends pas lui parler.
Ce mec a la prétention de nous dire à tous comment nous comporter.
Il sait ce qui est bien et ce qui est mal, et moi j´ai tout faux bien sûr.
Je porte des pantalons (Oie Vei !), je ne mange pas casher (Oie Vei), je ne respecte pas le shabbat (Oie Oie Oie Vei) et je vis dans le péché ( hé hé hé !)
Il m´empêche littéralement de parler à l´anglais, qui est son opposé et avec qui j´aime beaucoup discuter.
Il sourit tout le temps, ingénieur chimiste, drôle et épanoui, heureux en ménage, et très satisfait du mauvais tour qu´il a joué à ses charmants parents "deeply" antisémites.
L´autre, le rabat-joie, cherche une femme (sans blague), à l´aube de la cinquantaine, est blanc comme un "Kasekuchen", gâteau au fromage préféré de ma maman qui en a fait une cure ici, mais là n´est pas le propos.
Il ne sourit jamais (ça doit être "assoure", interdit), ne parle pas aux femmes et est l´exemple type du con qui ne connaît pas sa religion puisqu´il est écrit noir sur blanc que nous sommes tous égaux devant Dieu.
Mais sait-il lire ?
L´éthiopien me regarde effaré et me dit "Ce qu´il dit n´est écrit nulle part dans la Torah !".
Et lui il sait, car les éthiopiens suivent à la lettre le Livre.
Ce sont les gens les plus adorables que j´ai eu a rencontrer.
Et lui c´est mon meilleur pote dans cette classe.
Avec l´indien de 19 ans avec qui je rigole tout le temps...aux dépens de Manuel.
Il faut bien que je supporte cette cacophonie avec humour (même s´il est féroce), sinon je n´ai plus qu´à pleurer et ça ne vaut vraiment pas le coup !!!!!!

Et puis ça alimente mon blog !







Share this post

Repost 0
Miss caustic - in Portrait
write a comment

comments

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages