Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
July 10 2009 6 10 /07 /July /2009 23:43


Hier je me suis fait grassement insulter par une dame.
Oui.
Elle m'a taxée de "bonne femme de droite".

Vais-je m'en remettre ?
Vous auriez vu son mépris...j'en tremble encore !
(Bon, là vous m'imaginez étouffant un sanglot, telle une féministe qu'on accuserait de savoir faire la cuisine.)

Je lui ai demandé quels sont ses critères pour me traiter ainsi,  et elle m'a répondu, pas du tout à propos mais l'air inspiré, en me servant une diatribe magistrale sur la misère des uns et la cruauté des autres et que je ne l'emporterais pas au Paradis car D' reconnaîtra les siens.
.....
Cqfd.
.....

Pendant qu'elle reprenait son souffle, j'en profitai pour lui dire que je ne me considère ni de droite ni de gauche d'ailleurs,mais bien le cul entre deux chaises.
Et ça fait mal.



Ci-après, déf. tirées, et améliorées, du Petit Larousse Illustré par C. Lacroix en 2005. (Un bijou.)

Droite : parti conservateur.
Je ne conserve rien si ce n'est les souvenirs, et encore, en faisant le tri.
Non, j'admets que j'ai des fringues qui datent du temps où j'étais mince, et que j'espère remettre un jour.

Conservatisme : hostilité aux innovations politiques et sociales.
J'adore les innovations, les nouveautés et le renouveau.
Mais voilà...encore faut-il que ce soit innovant.
Et franchement ...conserver des huiles frelatées, des produits périmés, ou des idées stupides, non.

Les changements aussi me plaisent, mais rien ne change, même pas les idées préconçues.

Extrême droite: équivalent à l'extrême gauche : extrêmement rébarbatif à mes yeux.

Gens de gauche: personnes croyant avoir la science infuse sur le bien et le mal et partisanes du "faites l'amour, pas la guerre" ( Ils n'ont jamais dû être mariés.) et du " j'encaisse sans broncher, car la violence ne mène à rien ".

Enfin, pour être exact, ils encouragent surtout les autres à encaisser sans broncher, pendant que eux sirotent leur thé blanc séché au lever du soleil sur Fujan, dissertant sur l'amour de soi et éventuellement des autres.
La discussion, ils adoooorent.
La compréhension (on essaye, mais qu'est-ce qu'on essaye, merde), ils préconisent.
La tolérance (à sens unique), c'est leur dada.

Gaucho : gardien de troupeaux de la pampa argentine.

Il y a quelques temps, j'ai eu, malheureusement, l'occasion de dîner pas loin d'une Le Pen en jupon qui n'a parlé toute la soirée que de "cafards" (les arabes) à éliminer.
Avec tous les clichés habituels, que je ne tiens pas reproduire ici, tant cette femme faisait pitié.
Je ne me suis senti aucun atome crochu avec ce concentré de haine d'un mètre cinquante de haut, et autant  de large.

De la même manière , je m'endors à l'écoute de gens qui pleurnichent sempiternellement sur les malheureux qu'ils désignent eux-même, vilipendant les bourreaux sélectionnés par leurs soins.

Au fond je suis LA plus courageuse, car croyez-moi, l'entre-deux est d'un inconfort !
D'ailleurs j'ai des maux de dos à n'en plus finir.

Je pense en très résumé non, je sais, que beaucoup de gens sont antisémites, que l'antisionisme si à la mode, en est un dérivé  non revendiqué par les hordes d'hypocrites qui disent le contraire.
Je pense qu'Israël doit être un état juif et non laic pour des raisons que j'ai déjà développé dans un précédent billet.
Ce qui n'engage que moi, et je m' y engage.
Je pense que la situation des "palestiniens"et des gazaouis en particulier, est voulue et maintenue par des politiques arabes, et que c'est inacceptable en effet.
Et enfin, toujours en résumé, je pense que nous tous ici dans la région, juifs et musulmans, sommes tributaires du bon vouloir des "dirigeants", ce qui n'a pas grand chose à voir avec notre bon vouloir à nous.
Enfin, tant qu'on focalise sur notre petit pays, on ne regarde pas les gros cons ailleurs.

Je me souviens d'une "amie" Facebook qui m'a virée du jour au lendemain de sa liste parce que j'avais écrit que je soutenais nos soldats à Gaza, d'autant que des copains de mon fils, à peine 20 ans, y étaient, à ce moment là.
Et que pour moi la guerre avait un visage.

Je fus traitée de "belliqueuse" par cette huître qui, oh surprise, avait  tout à coup des états d'âme, alors que jusque là, son seul centre d'intérêt était de satisfaire une libido débridée et sauvage.

Ce qui au moins me faisait rire.

Mais là, elle m'expliqua dans un mail enflammé, qu'ayant un ami palestinien, pacifiste lui (!), elle ne voulait pas le heurter, au cas où il lirait mes odieux commentaires.
Il est intéressant de constater que mieux valait me heurter moi, plutôt que lui, mais sans doute avait-il des conversations plus intéressantes que les miennes.

Belliqueux : qui aime la guerre, qui cherche à la provoquer, à l'encourager.
Je n'aime pas la guerre, il faut être débile pour aimer ça.
Mais je suis encore moins pour l'attente passive des agressions, en espérant que ça passe.
N'en déplaise aux gens qui n'aiment jamais tant les juifs que quand ils se prennent sur la gueule.

Au fond, chacun se gargarise avec ses convictions et utilise les mots du dictionnaire qui le flatteront le plus.
"Oui vous comprenez, il faut dia-lo-guer, je pense que la guerre ne résout rien"
Les gens vous trouvent for-mi-dables.
Vous n'avez pas changer la face de monde mais vous avez plein d'amis et vous vous sentez quelqu'un.

"Pourquoi ne peut-on pas s'entendre ?" susurrent les "pacifistes".

C'est toute l'histoire de "l'humanité".

Et moi, je reste avec mon mal de dos.




Share this post

Repost 0

comments

Aschkel 07/31/2009 15:55

Ah ! Ah !

Moi aussi j'en entend et j'en lis des vertes et des pas mures.

Beau billet que le tien et image bien sympa.

J'ai quand à moi décidé d'abdiquer, t j'ai trouvé une formule.

Quand on me pose une question ou que l'on m'affirme quelque chose de niais, je fais l'ahurie d'ahurie, inévitablement ça surprend, et la question 9/10 qui sort est ?

Vous n'avez pas compris ?

Et la de la voix la plus douce et le visage le plus innocent du monde je répond

COMME VOUS.

Bon ça glace, mais ça aumoins l'avantage de rester un peu tranquille.

ET en plus niveau psycho, ç'est étonnant de voir le processus de bouillonement des autres.

Nechikots- continues !

cetnat 07/18/2009 17:57

Ben dis donc, tu es magnifiquement en verve.

joel 07/14/2009 13:49

JÉRUSALEM FÊTE LE 14 JUILLET: BAL DES POMPIERS, ACCORDÉON, VINS ET FROMAGES.
http://lessakele.over-blog.fr/article-33780399.html

"bonne femme de Droite" autorisée :-)

Miss caustic 07/14/2009 17:38


Si j'avais su...


Marcoroz 07/12/2009 12:09

Ils croient qu'ils peuvent les comprendre. En réalité, je ne crois pas qu'ils puissent les comprendre. Ils se projettent.

Miss Caustic, beau billet d'humeur, bravo !

Sebastien 07/11/2009 18:26

J'aime les pacifistes qui parlent d'Israel.

Ils sont evidemment contre la guerre mais, sans les admettre, pacifisme oblige, ils peuvent comprendre les raisons qui poussent un terroriste a se faire exploser au milieu d'une foule.

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages