Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
August 24 2010 3 24 /08 /August /2010 11:24

gilad

 

Gilad Shalit est devenu, malgré lui, un symbole.

Ce jeune garçon qui aura 24 ans le 28 août, enlevé il y a 4 ans en territoire israélien, monnaie d'échange, à taux très variable, mais toujours à la hausse pour ses geôliers, est dans toutes nos têtes et nos coeur.

 

Pour les fanatiques nombreux et haineux, il n'est qu'un objet de valeur marchande.

Pour d'autre il n' est qu'un soldat et donc, un prisonnier de guerre.

Pour les politiques étrangers, il n'a aucun intérêt, et pour nos politiques, il est un sacré dilemme.

 

Pour les israéliens, il est le fils de chaque famille.

 

Quand un jeune part faire son service, 2 ans pour les filles, 3 pour les garçons, on leur organise une petite fête familiale, pour leur souhaiter " bonne chance" et espérer, ensemble, qu'ils ne connaîtront pas la guerre.

 

Quand ils terminent, on leur fait à nouveau la fête en remerciant le ciel qu'ils soient en vie.

 

Aucune mère digne de ce nom ne se réjouit de voir partir son enfant au service militaire, parce que chacune d'elle sait ce que cela implique et les risques énormes que son enfant encourt.

 

Gilad Shalit n'est pas un symbole.

Il est le fils d'une mère et d'un père, qui savent exactement ce que veut dire service militaire en Israël, et qui auraient préféré que leur fils prenne une année sabbatique, après avoir glandé à l'école, avant d'entrer à l'université et de se tâter pendant un laps de temps plus ou moins long sur son devenir.

 

A l'immense tristesse de sa famille de savoir que 4 ans ont été volés à leur fils, s'ajoute la terreur de ne jamais le revoir vivant, ses ravisseurs n'ayant d'humain que l'apparence, ceux-ci ne respectant pas la vie, celle des autres ou de leurs propres enfants.

 

Au delà de la politique méprisable des gouvernements occidentaux vis-à-vis d'Israël, et je ne parle même pas de la girouette outre atlantique, le manque total de réactions des innombrables ong, est indigne et décrédibilise leurs actions quelles qu'elles soient.

 

Sans oublier la croix rouge ( de honte ? ), qui fidèle à son comportement lors de la guerre mondiale, ne joue aucunement son rôle.

 

Gilad n'est qu'un jeune homme qui a fait son service militaire.

Il n'a pas été fait prisonnier en pleine action de guerre.

 

Si la foutu opinion publique s'en était mêlée, si Ammnesty était moins sélective, si Kouchner n'avait pas oublié l'essence même de son combat, lorsqu'il était encore respectable, si tous ces inutiles "beaux" parleurs avaient mis la pression pour que Gilad ait, au minimum, des visites de la croix rouges.

Si ces infréquentables s'étaient offusqués, eux qui aiment tant cet état, de ce que l'on veuille l'échanger contre des centaines de sanguinaires et autres assassins.

Si ...

 

Si le droit international pouvait encore signifier quelque chose.

Si la honte était plus forte que la lâcheté.

Si ...

Share this post

Repost 0

comments

Perle - Carnets d'Aliyah 08/31/2010 07:07


Antonio, lorsque vous dites que l'échange s'est fait sans problèmes, vous sous-entendez surement qu'il est normal que nous ayons récupéré deux corps au lieu de deux soldats?

Miss Caustic votre blog que je découvre est fort sympathique, je reviendrais!


Antonio 08/27/2010 17:27


1/Il y a des dizaines de milliers de palestiniens enfermés en Israël et privés de recevoir des visites de leurs familles (les israéliens, en contravention du droit international,capturent des gens
hors d´Israël et les transfèrent en Israël). Si vous êtes originaire de Gaza, bonne chance pour visiter un parent à Tel Aviv.
2/ Shalit (moitié français) fait moins pleurer dans les chaumières qu´Ingrid Betancourt car cette dernière était candidate à une élection démocratique quand elle a été enlevée et non soldate d´une
armée d´occupation.
3/ Les israéliens sont toujours lents à la détente pour négocier le retour de leurs prisonniers. On l´a vu avec les deux soldats prisonniers au Liban : le Hizbollah avait proposé le jour même un
échange contre le plus vieux prisonnier politique en Israël (Samir Kuntar) mais les israéliens ont refusé et ont essayé de récupérer leurs soldats par la force. En vain. Finalement, ils ont accpeté
(au prix de bien des morts) de négocier et l´echange des deux israéliens s´est fait sans problème.


Miss caustic 08/27/2010 22:44



http://philosemitismeblog.blogspot.com/2010/08/au-moyen-orient-le-processus-de-paix.html



chantal 08/26/2010 08:33


Merci de votre réponse. Je suis d'accord avec vous même si je ne suis actuellement que "Française"...
Mais je pense que les paroles sont insuffisantes à ce jour.
J'ai la chance de pouvoir me balader dans Paris que j'adore et malgré les promesses faites lors du dernier rassemblement le portrait de Gilad n'est toujours pas affiché à la mairie de Paris...
Je pense qu'il faut agir autrement...Je suis prête mais je ne sais pas comment...


chantal 08/24/2010 22:32


Merci pour votre blog que j'apprécie beaucoup...
Mais que peut-on faire à notre niveau pour notre frére/fils à tous...
Etre présents aux manifestations??? Oui mais ...


Miss caustic 08/25/2010 12:52



Je me demande juste pourquoi le monde politique et artistique se mobilise, à juste titre, pour une malheureuse parmi des centaines d'autres qui risque la lapidation.


Je ne suis pas faite pour le langage diplomatique.


Il faut faire honte à un monde qui rejette perpétuellement, et stupidement, la faute sur les juifs.


Je suis pour, en français, mettre le nez des cons dans leur caca.


Dans le cas de Gilad Shalit, il faut demander aux "gouvernants" pourquoi il exercent deux poids, deux mesures, lorsqu'il s'agit du droit international.


Il faut manifester oui, mais il faut durcir le ton.


Quand on voit ce que d'autres se permettent ... il faut arrêter d'être poli et bien élevé.


Enfin, c'est mon sang d'italienne qui parle !



Weinheber 08/24/2010 22:02


Merci pour ton article, retroussons tous nos manches pour sa libération. Serge


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages