Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
February 19 2013 3 19 /02 /February /2013 09:04

Philippe est un garçon que j'ai connu en vacances, il y a 36 ans.

 

Outre ses nombreuses qualités, il écrit divinement.

 

Il pourrait consacrer une page entière aux hémorroïdes, que ce serait délicieusement drôle et poétique.

 

Il m'a beaucoup parlé de son envie de venir en Israël et puis ...

 

Voici un extrait du courriel que j'ai reçu de sa part et que je partage avec vous, et avec sa permission.

 

 

Mon amie de cœur avait repéré une offre de vacances irrésistible en juillet : 15 jours all-inclusive au Hilton en Égypte, dans le Sinaï, pour 990 euros, voyage compris.

 

Je suis 97 % anti voyage organisé (ce qu'un ami à moi appelait 'la transhumance des porcs suants') et anti all-inclusive (c'est à dire pouvoir boire et manger à volonté des choses qu'on n'aurait aucune envie de boire ou de manger en temps normal), mais disons que les 3 % restants l'ont, dans un premier temps, emporté...

 

 

Vérification faite, c'était à Taba, à 10 km à vol d'oiseau d'Eilat. Ce Hilton a d'ailleurs été construit par les Israéliens à l'époque de l'occupation du Sinaï.

 

Il est aussi célèbre pour un attentat dévastateur dont il a fait l'objet en 2004 (ça, je l'ai su par la suite, ce n'est pas sur le site Hilton ‘Where the world gathers' et autres accroches vaseuses).

 

Bref, en avant pour Taba.

 

 

Sur place, un ruban de galets minuscule, un beau récif avec de fort jolis et frétillants poissons, beaucoup de chaises longues avec des matrones ukrainiennes ni jolies ni frétillantes (encore moins après avoir bafré comme des ogresses au buffet), un vieux bédouin à l'air résigné et au regard vacant avec son dromadaire vaguement galeux muni d'un réceptacle à crottin sous la queue (for the picture, effet semi-garanti au retour à Odessa ou à Lugansk, surtout avec le restaurant thématisé 'Taj Mahal' en arrière-plan).

 

Un hôtel de 14 étages, un grand bar (sympa, mais il faut aimer le gin égyptien) et un très grand restaurant (nul, à part les potées végétariennes de lentilles aux épinards, mais sur 15 jours, on s'en lasse un peu). 

 


En prime, aucune excursion possible en Égypte hors du Sinaï (merci les Frères musulmans) et tout déplacement en solo déconseillé dans le Sinaï (sauf à vouloir faire à terme une vidéo larmoyante sur le storyboard d'un bédouin excité).

 


Et à 500 m, une frontière soit-disant fermée, ou « vous pouvez sortir mais plus rentrer à cause du tampon israélien », « on ne peut y aller qu'en voyage organisé », ou encore, « il fallait demander un visa avant de partir ».

 

Autant dire, après 48 h, mes 97 % bouillonnants avaient repris le dessus...

 

Un beau matin, j'ai donc décidé que munis de nos passeports et d'eau minérale (pour le cas où nous serions retenus dans un no man's land incertain par d'impénétrables fonctionnaires en uniforme) nous partirions à l'assaut de cette terrible frontière...

 

35 min et une série de tampons plus tard, nous étions dans le taxi de Charlie (anywhere, anytime, just call me) qui nous a conduit en 10 min, queue de cheval au vent (no need for aircon, it's only 40 °C today), jusqu'au centre d'Eilat.

Nous y sommes retournés quatre fois…

Au point que cela faisait marrer les préposés israéliens qui avaient pris l'habitude de nous voir.

En soi, Eilat, ce n'est pas très beau, mais c'est le paradis des shoppeurs fous, c'est gai, c'est animé, les gens sont gentils, la limonade est bonne et le café aussi (sans oublier l'excellente bière Bazelet brassée sur le plateau du Golan), et en plus, on n'est pas abonné à la potée aux lentilles.

 Après deux incursions à Eilat, j'ai tout simplement décidé que nous irions à Jérusalem par nos propres moyens, j'ai acheté une carte routière, loué une voiture, et en route.

A suivre ...

Share this post

Repost 0

comments

Marcoroz 02/19/2013 09:36

Un ersatz de la sortie d'Egypte ?

Je retiens un aspect positif de cet hôtel, la possibilité (et l'avantage) de manger végé. Mais c'est généralement possible aussi en Israël... ;-)

Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages