Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
December 12 2009 7 12 /12 /December /2009 13:05
suisje
Si on parlait de nous ?
Je veux dire moi.
Et eux.
Et nous, donc, les sans .
Mais non, pas sans papiers.
Les sans Foi.
Enfin, les sans ou les mitigés, les "oui, mais".
Les athées, ceux qui disent que D' n'existe pas, les agnostiques qui ne croient que ce qu'ils voient, et encore, avec des preuves, des accusés de réception, ou mieux, des témoignages.
Et puis il y a les laïcs, ceux qui n'appartiennent à aucune organisation religieuse, et qui ne sont pas religieux( Définition du dico.)
Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne croient pas.
Ce sont les défenseurs du vivre et laisser vivre, du moment que ça ne fait chier personne, c'est à dire eux.

Les suisses, quoi.
Bien que les suisses, en ce moment ...

Ceux qui disent qu'il faut être tolérant, ce qui signifie qu'on ne doit pas extérioriser ses goûts en matière de croyance.
Mais qu'on a le droit de croire.
En silence et en toute discrétion.
Et là est tout le problème.
Ça commence où, la discrétion ?

Quelqu'une de proche me disait justement il y a une semaine, que beaucoup de choses m'énervent.
C'est exact, et ce qui m'énerve ne l'énerve pas particulièrement, elle, ce qui a le don de m' énerver.

Israël est un concentré de contradictions, notamment religieuses, qui en fait un pays fascinant et unique, que je ne me lasse pas d'observer.
Cet État juif, que les religieux voudraient plus religieux, et que les laïcs voudraient laïc, est comme un immense aquarium où nagent une variété incroyable d'espèces,ayant en commun, pour la plupart du moins, un grand sens de l'humour et de l'auto-dérision.
Dieu et le chat
Il y a eu des émeutes dans un quartier ultra orthodoxe de Jérusalem parce que le maire a permis qu'un parking reste ouvert à shabbat.
Des malades il y en a malheureusement aussi chez nous, et je ne m'étendrai pas sur l'effarante bêtise de leur comportement qui en a mené certains à commettre des actes de violence.
Tout ça pour un parking ouvert, quand même.

Par contre je me suis bien marrée lorsque j'ai lu dans un journal religieux, qu' un rabbin, pardon de ne pas le citer vu que je sais plus qui c'était, avait suggérer de voir le bon côté de la chose.
En effet si un juif trouve à se parquer plus vite à shabbat, cela réduit sont temps de péché, puisque celui-ci  conduit moins longtemps alors que c'est interdit, du fait qu'il ne doit pas tourner trois heures pour trouver une place.

Si ça, ce n'est pas de l'humour juif ...

En vérité, en faisant abstraction des charlatans, nombreux, qui font gober n'importe quel extrémisme à des gogos encore plus nombreux,  et archi désespérés, il y a tout un tas de gens qui représente la gamme des espérances basics de l'humanité..
Places au Paradis, avec en option et  supplément, une file de vierges toute chaudes et pleines de promesses.
Leur physique variant selon les goûts de chacun.
Promesses...
Places au Paradis où des anges se disputent pour vous rendre la vie après la mort merveilleusement...ennuyeuse, et pleine de promesses.
Paysages sublimes, mer ou montagne c'est selon, banquets pantagruéliques, sucré ou salé, ou les deux. Richesse à gogo, car on ne se refait pas. Promesses de bonheur infini.
Promesses.

Enfin promesses d'un autre monde meilleur, autrement meilleur.
Il y a-t-il du veau dans l' eau delà ? ( l'eau de l'aquarium, pour ceux qui suivent )
Un monde ou tous les hommes sont égaux.
Les hommes ET les femmes.

Ah, mais le film déconne là ...

Qui a dit que pour tous, le Paradis est cette vision sirupeuse du Pays de Candy, cette gourde pleurnicharde que j'interdisais à mes enfants de regarder lorsque ces cons de japonais envahissaient le petit écran avec leurs immondes dessins animés.
Déjà ça, ça m'énervait !
Je ne décrirai pas ici mon fantasme du Paradis, mais si déjà on arrêtait de nous gonfler avec des conseils sur ce qui est bien et sur ce qui est mal, on fantasmerait sur la vie sur terre et non pas ailleurs.
Si on arrêtait de nous dire ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, j'entends en matière de religion.

Un érudit m'expliquait il y a deux semaines, que pendant le shabbat on ne doit pas créer pour se concentrer à la prière et tenter d'approcher du monde paradisiaque.
Hors le paradis, ou en tous cas son avant goût, c'est  justement de créer, en ce qui me concerne.

Et si déjà tous ces religieux donnaient l'exemple.
Et ça c'est un débat tellement infructueux et stérile...
La vraie question, c'est qu'est-ce qui dérange réellement ?
Personnellement, ce qui me dérange, c'est qu'on me dise ce que je dois faire et comment je dois le faire.
Il est écrit dans la Torah qu'avant tout, un homme doit être un "ben adam" en hébreu, un "mench" en yiddish, une bonne personne, dans toutes les langues du monde.
Commençons par là.

 athee2  

Share this post

Repost 0

comments

Yves Dufrenoy 12/13/2009 15:06


Merci de votre réponse accueillante, vous pouvez m'écrire aussi à mon adresse e-mail. Je passe noël en pologne, et je visite les cimetières juifs en piteux état, je doid rencontrer un historien
polonais qui à enquêté sur les massacres avant guerre des juifs de Sieradz.Je relis un chef-d'oeuvre de suspens et d'histoire, à lire absolument: "les disparus" de Daniel Mendelsohn, poignant et
passionnant. Aussi en train de lire"les voisins" de Gross, sur un pogrom polonais de 1941 qui massacra en 2 phases 1600 juifs.


virginie 12/29/2013 18:15

bonjour
Je découvre votre réaction à ce blog, je cherche aussi des info sur le massacre des juifs de Sjeradz à partir de 1881, si vous avez des pistes de livres ou d'historiens spécialisés, je suis preneuse. Merci

Yves Dufrenoy 12/13/2009 12:52


J'adore votre blog, et chaque article (tellement bien écrit) me met de bonne humeur quand j'allume mon ordi le matin au réveil. Je suis aussi Belge, vivant en Suisse. Quelque soit l'avis sur la
votation anti-minarets, l'avantage est que le débat sur l'islamisation de la société européenne commence, car l'islamisation rampante mène automatiquement à l'antisémitisme et à l'anti-sionisme, ce
qui est pareil, comme l'a dit martin Luther King. Je ne suis pas juif, mais sioniste actif depuis 1967, j'avais 16 ans, mais d'avoir lu Kessel, Arthur Koesler (la Tour d'Esra)etc...Mon grand père
était prof à l'université de Liège et a caché pendant toute la guerre un de ses étudiant juif. Alors éduqué dans ce milieu, on ne peut qu'être sioniste. Quelle chance vous avez de vivre en Israël.
Bonne fête de Hannuka


Miss caustic 12/13/2009 14:54


Si vous venez ici, je serai ravie de vous rencontrer !!!!! Et à vous de belles fêtes de fin d'année !


Pierre Lacerte 12/13/2009 06:46


Chère Miss Caustic,

Je suis heureux d'avoir découvert une âme soeur virtuelle dont le Ph est acidulé à souhait. Comme vous je m'intéresse à cette société d'où émane une diversité absolument incroyable. Depuis deux
ans, je vous avoue que je concentre mes recherches sur la place qu'occupent les ultraorthodoxes hassidiques au sein de la société laïque de Montréal. Ai-je besoin de vous dire que ce n'est pas du
gâteau tous les jours. Allez-donc faire un tour à l'adresse http://accommodementsoutremont.blogspot.com/
Vous y trouverez possiblement de quoi grignoter pour un petit bout de temps.

p.s.: J'ai bien aimé notre première soirée!


Marcoroz 12/12/2009 21:18


Si je ne m'abuse, Modiin est à mi-chemin entre Tel-Aviv la profane et Jérusalem la religieuse ? On ne saurait donc être mieux placé - littéralement - pour faire la part des choses ! ;-)

Joyeuses fêtes de hanouccah, Miss Caustic !


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages