Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
February 9 2011 4 09 /02 /February /2011 20:10

Maîtresse Abital est revenue, ainsi que Sunshine.

Elles se détestent cordialement.

Elles sont sensées ne jamais se rencontrer et encore moins travailler ensemble.

Liora qui est bonne et ... n'a pas la carrure d'un arbitre de match de catch féminin et Abital est la championne de la manipulation.

Elle a bien essayé de me séduire tout en me causant comme si j'étais une demeurée, seulement voilà, je renifle les manipulateurs à des kilomètres à la ronde et je suis pas demeurée.

 

Abital a un gros problème d'égo.

Elle pisserait bien sur les clientes, pour marquer son territoire.

Mais elle ne supporte pas non plus qu'on lui refuse quoi que ce soit.

Vous me croirez ou non, elle a ses fans.

Moins coûteux qu'une séance sado-maso, elle sait mieux que quiconque, desassortir les ensembles et vendre le pire à la silhouette la plus improbable.

Car chacun sait, ou pas, mais dans ce cas je vous le dit, que ce n'est jamais la cliente qui a un physique difficile, mais bien le vêtement qui est mal foutu.

 

ManRay-XL.jpg

 

Ainsi une dame d'1m40 ne comprend pas que tous les vêtements soient si longs (sic), et les grandes bringues, elles, pestent contre ces stylistes qui font tout trop court.

 

Maîtresse Mauvais Goût, dicte sa loi à des clientes terrorisées mais qui en redemandent, me laissant les pingres, celles pour qui on a jamais eu de tailles, (en dessous de 40 ou au dessus de 52), et celles qui ne parlent ni hébreu, ni anglais.

 

Celle qui manifestent leur joie de la retrouver après une si longue absence, la comblent d'aise, et elle n'est pas loin d'avoir un orgasme.

Ce qui me fait penser que l'on trouve son plaisir où on peut.

 

Elle a été jusqu'à se jeter sur une brave femme qui venait à peine de monter dans l'arène, j'entends par-là qu'elle a eu l'idée saugrenue de venir voir nos bonnes affaires, pour l'apostropher, hystérique, en hurlant "Comment ça vaaaaaaaa ?"

Saisie mais flattée quand même, l'autre répond "Bien merci", et croit pouvoir continuer son petit tour, s'approchant dangereusement de moi, qui n'ai pas encore eu le temps même de lui dire bonjour.

 

Mais Maîtresse Foldingue veille, la suivant tel un serpent et s'inquiète comment va la famille.

Là, la cliente se demande si c'est pour la caméra cachée, et, méfiante, répond d'un très hésitant "Très bien merci."

 

Je me sens un peu comme dans un zoo, observant la nature humaine, comparant malgré moi les clientes belges et les israéliennes, trouvant plein de similitudes.

 

Maintenant on fait 60% de réduction.

Imaginez notre bonheur, alors qu'elle ne savaient déjà pas calculer le prix - 50% ...

 

Elle sont attirée vers la nouvelle collection, des t-shirt manches courtes et des pantalons 3/4, le tout en coton léger.

Là-dessus aussi il y a 60 % ?

Elles font exprès où quoi ?

 

En plus toutes les bonnes femmes brimées, frustrées et mal aimées se défoulent à leur tour sur nous.

Une merdeuse à peine sortie de la puberté m'a parlé comme à une moins que rien et je l'ai remise vite fait à sa place.

Elle est partie sans avoir obtenu satisfaction mais en me remerciant.

 

Hier Sunshine et Abital se sont retrouvée ensemble au magasin, par un malheureux concours de circonstances et ça a failli tourner au pugilat.

La seconde s'est entendu dire par la première, tu ne touches pas à mes clients !

Tout ça devant une Liora médusée et muette.

 

catch-fem.jpg

 

Liora n'a que peu de soucis dans la vie.

Manger. Manger. Manger.

Aller chez la manucure, le coiffeur, manger et s'acheter une armoire assez grande pour mettre toutes ses chaussures.

 

Cela me rappelle cette débile de Céline Dion qui avait déclarer un jour avoir entre 2000 et 3000 paires de chaussures et ne pas savoir quoi porter.

 

Donc quand deux malades parlent de s'occire,  forcément, ça la dépasse.

 

Abital choisit ses horaires à la carte, ce qui rend dingue Sunshine.

Liora prétend que comme elle a une petite fille, elle est prioritaire.

 

Tout le monde n'est pas fait pour être chef, c'est connu.

 

Moi je suis sortie avec la migraine après avoir passé 6 heures avec Madame je-sais-tout, et Sunshine avait envie de se jeter sous un train.

 

Voilà où ça mène ces histoires de commissions à la noix.

 

Ne croyez pas pour autant que ça me déprime, au contraire, les clientes se demandent pourquoi je me marre autant.

Et apprécient ma perpétuelle bonne humeur.

Je leur affirme que je trouve la vie vraiment drôle.

 

mal-tete-copie-1.jpg

Share this post

Repost 0
Miss caustic - in Portrait
write a comment

comments

Marcoroz 02/10/2011 20:05


Heureusement que tu arrives à prendre tout cela avec humour ! Bravo !


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages