Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
April 1 2011 6 01 /04 /April /2011 19:26

ça décoiffe !

 

Ce matin, je me sentais en plein Jet lag, du fait que nous avons changer d'heure cette nuit.

 

Mais de bonne humeur parce que je ne travaillais pas aujourd'hui.

Le vendredi matin, il y a une ambiance merveilleuse, si on ne bosse pas évidement.

Les gens sortent en famille, font leurs achats de shabbat, remplissent les terrasses de café, ou s'assoient en bas des immeubles, entre voisins.

 

Ce matin, donc, je décidai d'aller au shouk.

J'y ai découvert, grâce à une cliente française qui habite Kfar Saba depuis 40 ans, un fromager digne de ce nom.

 

En face il y a également une dame qui a l'air complètement stone, qui vend des herbes.

Uniquement des herbes.

Origan, menthe, persil, basilic, roquette ...

A mon avis, elle ne fait pas que les vendre, elle les fument aussi.

 

Je me remplis les poumons d'odeurs.

D'ail frais, le rouge, le meilleur, d' épices, d'agrumes et de melons.

 

Mais pour arriver à ce petit moment de bonheur... j'ai pris le bus de la compagnie Metropoline.

Le numéro 29 plus exactement.

Celui conduit par des voyous, qui s'arrêtent s'ils en ont envie, quand ils savent où sont les arrêts exactement.

 

Je poireaute longtemps comme d'habitude, bien qu'habitant à 100 mètres du terminus, et quand enfin il arrive, c'est la ruée, petits vieux en tête, car on ne sait jamais que ce tarés démarrerait sur un coup de sang....

 

Et bien sûr le bus se remplit un peu plus à chaque arrêt, surtout d'ados surexcités et muants, quand ce n'est pas de gamins jouant, l'air ahuri, sur une console quelconque, la "musique" du jeu plein pot.

Vous savez, cette musique qui vous agace au point de vouloir prendre la console du morveux, et la réduire en miette.

 

Un grand-père est assis avec son petit fils, qui doit avoir 1an et demi, heureux et fier de sa descendance.

Il explique au petit qu'il ne faut pas sonner maintenant, et qu'il dira quand c'est le moment.

Le petit sonne.

Naag, crie-t-il, c'est une erreur !

 

Je suis donc assise au fond du bus, là où une concentration d'hormones mâles et femelles hurlent des sons aigus, quand soudain, à un arrêt, alors qu'un groupe de gens est monté, une altercation commence entre le chauffeur et une dame très agressive.

 

85a5j8uy.jpg

 

En temps normal, vous avez à peine le temps de monter que le chauffeur redémarre, vous, ce qui vous sert de reposoir, encore dehors, agrippé à ce qui vous passe sous la main, la canne de papy devant vous, qui fait sa dernière prière, la ceinture du gamin collé bien malgré lui à la vitre, ou la choucroute de la russe décolorée et botoxée qui a voulu absolument passer devant vous.

Il vous dit, "Montez, nou !"

C'est dingue parce que peu importe que nous soyons 10, de corpulence confortable, dans un espace de 5m2, faut qu'on monte, nou.

 

Mais là, pour s'engueuler à l'aise avec la vindicative, le chauffeur reste sur place, la porte ouverte, des gens à moitié dehors, à moitié dedans.

 

Alors les passagers du bus se déchaînent.

"Naag, nou (prononcez nououou) ? Tu avances ?"

Une blonde pulpeuse dont le décolleté ferait rougir un aveugle : "Nou, naag, je dois aller bosser moi !"

Tout le monde reprend en choeur, "Nou, nagg, elle doit aller bosser !"

Le grand dadais à la mèche blonde, "Naag ! Qu'est-ce que tu fais, nou ?"

Une dame lui dit de la fermer, et l'autre, trop heureux d'avoir un public, "Naag, la plage et les filles nous attendent, nou !"

Celui derrière moi, "Metropoline, c'est de la merde !"

Ah là, oui, je suis d'accord.

 

Shabbat shalom !

 

*Chauffeur, alors ?

Share this post

Repost 0

comments

Haim 04/09/2011 12:54


Patrick exprime tres bien ce que je pense.


Patrick 04/04/2011 11:48


Ces petites tranches de vie sont truculentes, et je les savoure d'autant plus qu'elles mettent en avant des observations vécues, partagées, et fugitives.. mais quand je les relis au travers de ces
histoires, je me dis : "c'est tellement vrai !". Ce sens de l'observation et cette spontanéité sont délicieux.. Merci Miss Caustic et continue à nous régaler !


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages