Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
October 31 2009 7 31 /10 /October /2009 11:43

Aujourd'hui, direction le chouk a pichpihchim de Yaffo.
Le marché aux puces de Jaffa est un immense foutoir, dans lequel, avec beaucoup de bonne volonté, on découvre des trésors.

En effet, dans un joyeux et improbable mélange de fripiers, de clodos et d'artisans, crèchent de magnifiques créateurs de mode et de bijoux superbes.
Il y a des ruelles encombrées de bazar, tapis d'orient et vaisselle d'Iran.
Des tissus aux couleurs violentes, de la fripe, des meubles défoncés sur lesquels sont installés des vieux qui boivent leur café à la turc, le meilleur, en gueulant d'un trottoir à l'autre.
Des décors de théâtre, des paniers de pampilles, des breloques à pendre où on veut.
Et un tas de trucs que seuls les initiés connaissent.
Le vrai marché aux puces.
La récup des poubelles.
Point d'antiquités, si ce n'est les restes d'une vie ailleurs et avant.
Des choses incroyablement ...laides aussi.

Les puces sont partout et ça commence à me gratter.



Des petits cafés et des restaurants où on s'arrête pour déballer ses trouvailles.
Dans les ruelles étroites et encombrées, j'avais peur de perdre Chéri, lui qui déteste ce genre d'endroit.
Nous nous sommes arrêtés devant un magasin de luminaires et avons repéré un lustre avec des lampes en pâte de verre, chacune signée Gallé.
Est-ce possible que ce soit un vrai ?
Comme disait ma copine Nany, c'est devenu introuvable du Gallé, mais pas au shouk a pichpichim !

Oh, ici des dizaines de boutons de porte en porcelaine !

Et là, beuh, des trucs années '70.

Celui-là ne vend que des chaises.
Et son voisin que des miroirs.
Et lui... on se demande ce qu'il vend à part de la poussières.

Des chiffons, des godasses et des foulards.
Oh et là, un magasin de très vieux jouets, très fatigués.



J'aime les marchés aux puces, on y entend le murmure des objets qui nous racontent l'histoire de leurs anciens propriétaires.

Et puis, moi qui ai du flair, je suis attirée par une toute petite boutique, écrasée entre deux capharnaüm.
Une femme, Alma,  est en train de créer des bijoux.
Des merveilles.
De superbes colliers multicolors, des bracelets originaux, des parures.
Tout est beau, beau, beau !

Je suis perdue, ça y est.
Il faut que je dépense, c'est vital.


Voilà qui est fait.



Superbe et poétique ballade.
Dès que je peux, j'y retourne.

Share this post

Repost 0
Miss caustic
write a comment

comments

cetnat 11/02/2009 17:53


Et qu'as-tu acheté? Tu nous mets la photo?


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages