Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
January 19 2011 4 19 /01 /January /2011 13:03

 

J'ai décidé de cesser de me faire exploiter ... par certaines boîtes françaises en Israël, tout comme de travailler en français.

Je dis certaines, car j'ai eu des patrons honnêtes aussi; mais le piège de travailler et d'être entourée de francophones, tout comme les anglophones le font dans des boîtes où tout se passe en anglais, est dangereux car il limite les olims dans leur choix de boulot.

Et je suis loin d'être la seule à le penser.

 

J'ai donc appelé le  משרד הקליטה ministère de "l'intégration", qui ne sert pas à grand chose en général, et j'ai dit à mon interlocutrice habituelle, "Trouves-moi un boulot en hébreu !"

Et voilà-t-y pas que le Bon Dieu a pensé à moi car justement, une chaîne connue de magasin de fringues, engage!

 

Le Bon Dieu, qui dans son immense bonté, ne m'a pas encore trouvé un oncle richissime en Amérique dont j'hériterais dans la plus grande joie.

 

HumourDieuvacances

 

Je passe mon entretien le jour même et c'est ainsi que je suis engagée pour être exploitée dans une boite israélienne !

Le Bon Dieu m'aime.

 

Lorsque la gérante, Liora, m'expliquera mes conditions de travail, 6 heures par jour, et mon salaire basé sur un minimum tellement minimum, ça me fera sourire.

Les pourcentages sur les ventes, octroyés par pallier, et la prime pour être la première meilleure vendeuse du mois agrandiront mon sourire jusqu'à ce que Liora me demande "Qu'est ce qui est si drôle ?"

- Rien, rien dis-je.

- Ce n'est pas bien ?

- Oh si, c'est merveilleux !

 

Je me dis que j'ai du bol de ne pas vivre seule et que heureusement Chéri ramène un excellent salaire.

Oui, enfin ...

 

Bon c'est comme si j'allais à l'oulpan intensif et que j'étais payée pour.

Et comme j'ai une idée derrière la tête, je suis enchantée de me faire exploiter. (Un temps.)

 

Rien de mieux que l'immersion totale pour étudier une population.

L'étude anthropologique des israéliens est d'autant plus intéressante qu'elle est variée.

Et l'incroyable, c'est que aussi différents que puissent être les hommes et les femmes de ce pays, il y a une vraie connaissance de ce peuple par ceux et celles qui veulent commercer avec eux.

 

Mais non, je ne me la pète pas du tout, je suis on ne peut plus sérieuse quant à mon intention de comprendre mes concitoyens.

 

Liora a émigré de Lettonie lorsqu'elle avait 12 ans.

Ma collègue Svetlana est venue d'Ukraine il y a 14 ans et l'autre, Abital, est arrivée d'Iran, il y a 23 ans, planquée dans la soute à bagage de l'avion après avoir fait 4 mois de taule dans son pays d'alors.

 

Nous ne serons jamais amies, le système de gains sur chaque vente nous en empêchant, l'individu est ainsi fait; et me voilà plongée dans l'univers impitoyaaaaaableueueuh des vendeuse de schmates (loques en yiddish).

 

boxe-humour-le-chat

 

L'étude commence d'abord avec mes collègues.

 

Svetlana est triste et pourtant elle aime rigoler. Il suffit de savoir quand elle en a envie et quand pas.

Chiant.

L'autre, elle est fatiguante.

Elle t'appelle "Mâmi", formule extrêmement utilisée ici et très familière.

C'est le "Darling" des américains en quelques sortes.

Je déteste la familiarité.

Ben oui, c'est comme ça.

 

Elle demande aux clientes : "Comment tu t'appelles "Mâmi"?

- Edith.

- Alors Edith Mâmi, tu cherches quoi ? Tu as vu nos pantalons ?

- Je n'ai pas besoin de pantalon...

- Mâmi, (ton aigu) , à moitié prix ? Tu ne peux pas ne pas acheter un pantalon à ce prix-là !

- J'ai assez de pantalon ...

- Oui mais j'ai exactement ce qu'il te faut Edith, regarde ce pantalon, il est mâgnifik !

Edith, un peu moins sûre, "Aucun pantalon ne me va !"

Maîtresse Abital, "Celui-là est fait pour toi Edith"!

- Ah oui ?... (Elle hésite).

- Fais-moi confiance, Mâmi.

- Bon, donne toujours, dit-elle faiblement.

 

Mâmi Edith est foutue.

Maîtresse Abital a la force d'un gourou, et encore, Moon est pitoyable en comparaison.

 

Mâmi ressortira avec 3 pantalons dont elle n'a pas besoin, un pull qui ne va avec rien dans sa garde-robe et une jupe trop grande, alors qu'elle ne porte jamais de jupes.

 

Et elle reviendra Edith, c'est ça le plus drôle.

 

Car l'israélienne lambda, ne sait tout simplement pas ce qu'elle veut ni pourquoi, et demande à être guidée.

Même si dans le cas d'Abital, la cliente est happée dès son apparition par un tonitruant "Shalom !!!!" enjoué, marquant ainsi son territoire et prévenant tacitement la concurrence, moi et l'autre, que "Mâmi" est chasse gardée.

 

C'est fatiguant comme je le disais plus haut.

 

Svetlana a trouvé autre chose, elle, elle entame un bonjour en russe dès qu'une de ses congénères fait mine de rentrer, et si par hasard, j'ai commencé à m'occuper de l'une d'entre elle en hébreu, elle interviendra en russe, ce qui est d'une impolitesse sans nom et m'exaspère au plus haut point.

Ceci dit, nombre de russes veulent qu'on s'adresse à elles en russe, pas toutes, mais beaucoup, et sont sympas avec moi comme la porte d'un goulag.

Donc je les laisse à ma collègue au bord du suicide, et me rabat sur les autres, quand on me laisse m'en occuper.

 

grimaces

 

Liora n'a pas besoin de travailler, elle est là depuis le mois d'août et a été formée par une vendeuse de longue date, en l'occurrence, Bolchevika.

Bolchevika qui avait été virée, ainsi que Maîtresse Abital, officiellement pour restructuration, et qu'on a rappelées.

Et qui sont revenues.

Vous suivez ? Parce que moi, pas toujours.

 

Une des incroyable façons de faire des israéliens.

Ta chef formée par toi !

Énorme, non ?

 

Liora a un mari qui gagne bien sa vie et est on ne peut plus cool.

Chance pour moi, car je peux vous le dire, bien que très expérimentée dans la vente, je galère.

 

Je ne suis pas faite pour le ring et pourtant je viens d'enfiler mes gants !

 

bagues pacman

 

Ah, j'oubliais ... C'est les soldes !

Share this post

Repost 0

comments

MIMI 01/28/2011 13:44


Je viens de lire le commentaire sur le site de Gad concernant les élections et les francophones en Israël.
Je propose de demander à notre chère Miss Caustic de se présenter en tant que Conseillère et si elle accepte, de voter en masse pour elle !(je suis prête à la faire connaître à tous mes contacts et
militer pour elle).
Celà suffit avec les conneries, il faudrait vraiment se prendre en mains pour de bon !
Avec tous mes encouragements et be atslaha !


Miss caustic 01/28/2011 16:13



Ah ah ah ! Si je m'y attendais ...


Merci en tous cas, je vais y penser !



Nathan 01/22/2011 13:12


Ah je ne suis pas le seul à détester l'appellation, Mamie ou motek, par de jeunes crétines qui peuvent être mes filles!!!!Bon mais a part ça et d'autres choses, je ne regrette pas une seconde mon
aliah, il y a, et oui vingt ans!!


Jeremy 01/19/2011 16:36


Génial!Et encore, quel plaisir de vous revoir mais aussi, et je dois l'avouer, quelle pression pour ceux qui veulent réaliser leur alyia... courage!


ISA 01/19/2011 15:59


Ouh la la dur dur, je ne supporterai pas !!!
courage....


joel. 01/19/2011 15:36


J'aime .


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages