Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
January 29 2011 7 29 /01 /January /2011 14:36

vendeuse

Pour qui connaît les soldes, côté vendeuse, comme je les connais, cette période, c'est l'enfer.

D'abord, même la cliente la plus intelligente, devient bête.

 

Sur chaque étiquette, on a apposé un -50% en rouge.

Question récurrente numéro 1. Le prix indiqué (imprimé sur l'étiquette, je précise) c'est le prix avant ou après les 50% ?

Pfffff.

Sourire. Il faut déduire 50% du prix indiqué, soit la moitié du prix indiqué.

Ah.

Et ça fait combien ?

Pfffff.

Sourire.

C'était 269 shekkels, divisé par 2, ça te coûtera 135 shekkels.

Ah. Merci.

Et ça, c'est combien maintenant ?

Sourire.

C'était 340 shekkels, et maintenant avec les 50 %, ça ne fait plus que 170 !

Pffffff.

Ah. Merci.

 

Aujourd'hui, -60%.

On n'a pas changé les étiquettes, donc quand tu vois -50%, c'est en réalité -60%.

Ah.

Et ça fait combien ?

 

Question récurrente numéro 2.

Et si j'ai une carte de fidélité, j'ai quelque chose de plus ?

Et si c'est mon anniversaire ?

 

Je cherche un pantalon, mais surtout pas noir !

Comment il n'y a plus ma taille ?

Ben non, c'est la fin de saison.

Comment est-ce possible ? On peut commander ?

Et ça c'est quoi ?

Mais c'est un pantalon noir ...!

Je vais quand même l'essayer.

 

Il faut savoir aussi, que dorénavant, une nouvelle loi stipule que l'on doit rembourser le client, s'il le demande, dans les 2 jours.

Sans qu'il ait d'explication à donner.

 

Et ça, ça va être le pied !

Donc une vendeuse qui voudra coller n'importe quoi sur le dos d'une cliente, risque fort de devoir la rembourser le lendemain, quand l'entourage de la colombe, lui aura fait remarquer qu'elle s'est fait avoir.

 

Elles peuvent rester deux heures, et tout essayer, une fois à la caisse, elles ont le feu au cul.

Je peux payer ? Je suis pressée !

 

Hier matin, une intellectuelle. Le genre qui sait mieux que toi.

Bonjour, je cherche une tunique.

Bonjour. Aujourd'hui, il y a -60% sur tout le magasin, sauf les manteaux et les foulards.

Pourquoi ?

Pourquoi, quoi ?

Pourquoi pas les manteaux ?

...

Bon, je cherche une tunique.

Je lui montre.

Non, ça c'est une robe !

Sourire.

Non, c'est une tunique.

Elle, péremptoire.

Non, c'est une robe.

Sourire.

Je lui montre un truc plus court.

Trop court.

J'aime pas la couleur, le tissu, le col, ...

Je lui déballe tout ce que je peux et elle finit par me dire qu'elle va regarder sans moi.

Bon débarras !

 

Une heure après, elle viendra me déclarer qu'elle a trouvé toute seule, (La grande fille, tu as pris ce que je t'ai montré au début et que tu as refusé !) et me reprocher de ne lui avoir pas dit qu'il y a -60% sur les tuniques, (La salope !).

 

Le magasin a été atomisé, les vêtements retournés, jetés, mélangés, et nous avons plié, plié, plié, plié, ce que les clientes ont déplié, déplié, déplié.

 

Je remettais dans les rayons et hop, aussi sec, une cliente dépliait.

 

Ma nouvelle collègue, Yori, est un vrai bulldozer.

Pas une once de bonne manière.

Elle travaille aussi chez elle, comme esthéticienne.

Maquillée comme un camion volé, elle hurle sur la cliente telle une poissonnière.

"Mais qu'est-ce que tu as aujourd'hui ?" ( C'est la première fois qu'elle la voit. )

"Tu trouves tout moche sur toi, c'est pas possible ça !"

"Tu peux pas fermer la robe ? Mais, rentres le ventre !"

 

Sauf que c'est une sorte de jeu.

La cliente, que moi, je connais, fait ça à chaque fois.

Elle essaye tout le magasin, et fait des commentaires sur chaque truc qu'elle enfile.

Pourquoi ils font des manches 3/4 ?

C'est exactement ce que je cherche, mais pourquoi c'est si court ?

C'est joli ça, mais pourquoi cette couleur ?

 

Une autre dame qui fait une taille 44 et qui veut essayer un gilet Taille 40.

Je lui dis de ne pas l'essayer, que ça ne sert à rien.

L'autre, comme un boomerang, "Mais si essaye-le, ça ne se ferme pas un gilet."

Peut-être, mais au moins, faut rentrer dedans !

 

Je suis sur les genoux et ce soir, je me tape la fermeture de 22h30.

 

La nuit, je rêve que je plie, je le jure.

 

Je suis contente, je parle hébreu toute la journée, je fais la caisse en hébreu, l'angoisse des premiers jours est passée et je travaille tellement que je ne vois pas le temps passer.

Share this post

Repost 0

comments

CETNAT 01/31/2011 12:13


Oh combien je compatis et je comprends. :D


nany 01/29/2011 17:21


tu travailles tellement que tu ne vois pas le temps passer et tes amies non plus.....


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages