Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
November 1 2009 1 01 /11 /November /2009 20:50
















Il y a un an, lorsque je suis arrivée ici, j'ai du me battre avec une floppée d'interlocuteurs, plus ou moins bien intentionnés.
Que ce soit au ministère de l'intégration ( tu parles, que des russes platines agressives et mal lunées ), ou celui de l'intérieur ( que des russes décorées comme des sapins de Noël, et accueillantes comme les matonnes des prisons de l'ex-union soviétique ), j'ai du gueuler, insister, questionner en hébreu, ce qui a élargi mon vocabulaire et appris qu'ici, c'est toi ou eux.
C'est donc moi, ils l'ont compris depuis.

A présent, je laisse Chéri se débrouiller, très mal, avec tout ça.


J'ai l'immense regret de vous annoncer que nous restons à Modiin.
Oui , puisque Chéri était sensé chercher ailleurs, et que, avec toute l'incommensurable mauvaise volonté du monde, il m'a seriné inlassablement que je sais mieux ce qu'il faut faire, dire, comparer, que son hébreu est mauvais, (sans blague c'est moi qui parle tout le temps), que j'ai l'habitude, (oui de la mauvaise foi de Chéri, ça c'est certain), bref, comme disait Pépin ...
Pépin le Bref, ...non ?
Bon.

Bref donc, lorsque nous apprîmes, Ô joie, que l'appartement avait été vendu à un couple ravis que nous ( surtout Chéri ) voulions rester ( GASP, gros gros sanglot ), je m'enfonçai dans le désespoir, pendant que nos amis et voisins, se réjouissaient de cette bonne nouvelle.
Et se foutaient de moi en me disant que j'allais encore devoir supporter Modiin un an.

Je ne vais pas dire que tout est plus compliqué ici, mais, disons que c'est différent.

Nos ex-propriétaires avaient mis tous les comptes à leur nom et nous payions chaque mois ou deux, nos charges.
Gaz, électricité, eau.

Logique quand on sait que la moyenne pour un déménagement est d'une année, mieux vaut éviter les frais et ne pas changer les coordonnées chaque fois.

Pourtant, nos nouveaux proprios, très sympathiques au demeurant, ont décidé que tout serait à notre nom.

Donc, vous aurez deviné le nombre de coups de fil en préparation.

J'avoue j'ai été cruelle.
J'ai dit à chéri qu'ayant déjà donné, je le laissais se démerder.

Il a eu beau me menacer, m'implorer, me nier, je n'ai pas prétendu m'en occuper.

Seulement tout est à mon nom, même le compte en banque.
Partout où Chéri s'adressait, il fallait que je donne mon autorisation.

Chéri est allé chez notre adorable voisin pour qu'il l'aide.

Ben oui, tapez 1 si...,2 si..., 17 si...
On vous propose de s'occuper de vous 1 en hébreu, 2 en arabe, 3 en russe.

Forcément c'est compliqué.

Moi j'ai décidé une fois pour toutes de taper au hasard et je finis toujours par tomber sur un être humain à qui je dis invariablement, "Bonjour, je suis sûre que je ne suis pas au bon endroit mais je suis perdue", et c'est ainsi que très aimablement ( la plupart du temps) on me réoriente dans le bon service.

Ensuite, on peut toujours demander en anglais, si on y arrive pas en hébreu.

Oui ils parlent tous anglais.
Yes. No. I don't understand.
On se débrouille avec ça.

Même l'anglais, Chéri ne le comprend plus.

M'en fous. Démerdes-toi.
Merde.
Oui, Paula dit que je suis méchante.
M'en fous.

Le voisin merveilleux et adorable s'y colle, avec Chéri reconnaissant.

Voilà en substance ce que ça donne.

Dring.Dring.
"Bonjour, vous êtes bien au..."
"Si vous voulez parler en hébreu, tapez 1, si vous voulez ..."

"Si vous voulez ouvrir un compte tapez 1, si vous voulez fermer un compte tapez 2, si vous voulez changer de compte, tapez 3, si vous voulez des renseignements sur un compte tapez 4, si vous n'avez que ça à f..., tapez # "

"Bonjour, je m'appelle Rafi et je téléphone pour mon voisin qui est olé hadash, et qui ne parle (toujours) pas hébreu.
Il veut mettre les factures à son nom."
"Un moment, je te passe le service."

Bien sûr on a droit à la voix féminine au bord de l'orgasme parce qu'elle vous annonce que bien qu'étant en attente, on va s'occuper de vous, oh oui !

"Bonjour je m'appelle Efrat, que puis-je pour toi ?"
"Bonjour je m'appelle Rafi et je téléphone pour mon voisin qui est olé hadash.
Il voudrait mettre les factures de gaz (eau, électricité) à son nom."
"Un moment je te passe le service."

L'orgasme à nouveau.

"Bonjour, je m'appelle Dov, en quoi puis-je t'aider ?"
"Bonjour Dov, je m'appelle Rafi, ...."
"Un moment."

Décidément, elle prend son pied la dame.

"Bonjour Orna à l'écoute, comment puis-je t'aider ?"
"Bonjour Orna, c'est Rafi, ..."

(Ouais, c'est la bonne cette fois.)
Quel est son nom ? Chéri.

"A quel nom c'était ?
Ok.
Son numéro de carte de crédit ?"
"C'est la carte de crédit de sa femme."
"Quelle est le nom de sa femme ?"
"Caustic."
"Son numéro de carte d'identité ?"
"11223445566"
"Ah non c'est elle qui doit me le donner"
"Elle n'est pas là, elle travaille."
"Ah...
Et toi tu es qui ?"
"Je suis le voisin."
"Pourquoi c'est toi qui téléphone ? "



Share this post

Repost 0

comments

Marcoroz 11/04/2009 18:23


On devrait faire la même chose dans le métro parisien, ce serait tellement mieux et plus intéressant et agréable que les manouches et autres mendiants qui nous cassent les oreilles toutes les trois
stations.


Jan 11/04/2009 15:45


Israël: des cours magistraux dans les RER
AFP 04/11/2009 Pourquoi ne pas mettre à profit les heures passées dans les trains de banlieue pour voyager aussi par l'esprit? C'est du moins l'ambitieuse idée de l'Université hébraïque de
Jérusalem, qui a décidé de dépêcher ses professeurs dans les rames pour éduquer les voyageurs.

Les passagers à bord du train de 9H00 reliant la banlieue de Modiin et Tel-Aviv ont ainsi rangé leurs quotidiens du matin et leurs iPods mercredi pour écouter le professeur Hanoch Gutfreund
discourir sur les "Lettres d'amour d'Einstein". Le cours magistral est le premier d'un programme intitulé "Des scientifiques sur les rails" destiné à élargir l'intérêt du public pour l'université
et mettre cette dernière à la portée du public.

"Le public doit comprendre l'importance de l'enseignement supérieur", explique la porte-parole de l'université Orit Sulitzeanu. "L'enseignement supérieur est en crise, son statut s'érode et les
gens doivent comprendre qu'il s'agit d'un atout stratégique pour le pays".

Le professeur Gutfreund, un ancien président d'université, a régalé les voyageurs avec le contenu des lettres d'Albert Einstein à ses deux épouses, expliquant comment les détails personnels
éclairaient sa vie à un moment où il révolutionnait la manière de comprendre l'univers. "Nous voulions quelque chose de scientifique mais qui puisse en même temps dire quelque chose à un large
public", a déclaré Sulitzeanu.


muriel 11/04/2009 05:26


pauvre Cheri!!!
Mais au fait, si les nouveaux proprios veulent que les factures soient a votre nom, pourquoi ne s'en occupent-ils pas? Leur aide devrait etre efficace?


Chéri 11/02/2009 19:09


Chéri apprendrai plus vite l'hébreu, si seulement Caustic lui laissait en placer une (mauvaise fois).


ysa 11/01/2009 22:30


Ah ah, excellent, c'est tout à fait ça... chez moi c'est mon mari qui s'y colle !!!


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages