Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
July 28 2012 7 28 /07 /July /2012 12:44

En fait si j'avais un ego sur-dimensionné, j'écrirais tous les jours.

Mais voilà, ce n'est pas le cas.

Donc je m'en vais et je m' en reviens quand soudain je culpabilise un peu de ce manque de, de, de je ne sais pas moi de quoi, mais je m'en reviens donc.

 

Ce n'est pas que je n'ai pas la matière, loin de là, mais je suis trop crevée quand je rentre du boulot.

Je me suis tapée des heures hallucinantes, puisque j'avais plus de collègue.

 

Que tu bosses ici 11 heures d'affiliée, ne heurte personne.

Après qu'ils eurent virer ma collègue russe ultra méprisante, qui trouve que, je cite, "Toutes les israéliennes ont un gros cul",  je me suis retrouvée seule à faire la journée complète pendant des semaines.

 

J'ai maigri, ça oui.

Mais je n'ai pas arrêter de penser à ces gens qui triment comme des dingues toute leur vie en s'accrochant à de merveilleuses images de retraite au bord de l'eau, à siroter l'apéro entre amis, et qui meurent en même temps qu'il gagne enfin le statut de pensionné.

J'angoissais à mort, c'est le cas de le dire, et en plus je devenais nerveuse.

 

Je veux dire encore plus que d'habitude.

 

Je suis allée voir un acupuncteur qui fait du feng shui et d'autres trucs bizarres, suite à la métamorphose express d'une copine vachement aigrie et désenchantée, qui après une seule séance (si, je le jure) était revenue souriante et confiante dans son bel avenir.

 

Donc je vais voir ce type par ailleurs formidable, ( j'y retourne depuis toutes les deux semaines) , et je lui dit qu'outre le fait que je n'ai plus d'énergie pour rien, même pas pour causer à Chéri, qui quand je rentre a toujours 10000 trucs à me raconter, je vais incessamment sous peu buter quelqu'un.

 

grincheux.jpg

 

Et voilà que le gars, certainement bouddhiste me répond, "Ce ne sont pas les autres qui sont énervants, c'est toi qui prend tout mal !"

Ah ben merde alors..

 

Donc, exemple parmi 100, la cliente qui me demande à chaque fois qu'elle vient, c'est à dire toutes les semaines, si j'ai la même foutu blouse rose en taille 2, et à qui je dis systématiquement que c'est la dernière, celle qu'elle tient dans les mains, la taille 1, c'est MOI qui le prend mal, et pas elle qui concoure à qui est la plus con ?!

Vous connaissez "Le jour sans fin", le film ?

 

Elle entre, se fout pas mal que je sois occupée avec plusieurs personnes, m'interrompt toutes les deux minutes, sort ce p... de machin rose et commence en gémissant.

C'est la dernière taille ?

Oui.

Tu es sûre ? Même pas dans la réserve ?

Non.

Dans un autre des magasins ?

Non. Même pas au stock, nulle part. Plus, dernière, fini.

Elle geint. Oooooooh, je la voulais tellement celle-là !

Elle va l'essayer et ressort. Oooooooh, elle est trop petite.

( Là elle commence à me gonfler.)

Oui elle est trop petite, comme la semaine dernière et la semaine d'avant d'ailleurs.

Tu peux VRAIMENT pas m'en trouver une quelque part ?

(Je rappelle à ceux qui sont toujours là qu'il s'agit d'une blouse.)

La semaine dernière, je lui ai proposé de lui faire une lettre dans laquelle je lui écrirais que non, je ne l'ai plus, nous ne l'aurons plus, elle n'est plus !

 

Bon elle est pas revenue celle-là, mais elle doit être en vacances, parce qu'elle a un commerce pas loin.

 

Celles qui rentrent avec leur bébé, la poussette, la copine qui a aussi un bébé et une poussette.

Le bébé tenu à une main, le téléphone dans l'autre, elle passe le bébé à sa copine qui secoue l'autre poussette parce que le petit braille, mais prend quand même le rejeton pour que maman/copine essaye ce qu'elle a sélectionné je ne sais pas comment.

Bien sûr elle demande l'avis de celle qui babysitte, qui n'a aucun goût et qui s'en fout parce que son descendant braille de plus belle, qu'il faut donc qu'elle rende bébé à sa propriétaire, parce qu'elle doit allaiter ...

Elle sortiront sans rien acheter, parce que "Tu comprends, je me sens moche après l'accouchement, l'allaitement, tout ça ...)

 

Celles qui essayent tout en me demander chaque fois le prix pourtant indiqué, qui marchandent à la caisse et me disent qu'elles n'ont plus de sous parce qu'elles les ont déjà dépensés ... ailleurs.

 

 

Ma fatigue et ma mauvaise humeur, ce sont les emmerdeuses qui en ont fait les frais.

Le plus intéressant c'est que rien ne peut les déstabiliser ces bonnes femmes.

Plus je les malmène, plus elles m'aiment.

 

Mais ça a quand même duré cette histoire, jusqu'au jour où j'ai appelé mon patron, et où je lui ai dit que j'avais une vie à part le magasin, et que j'en avais furieusement marre.

Il m'a répondu que tout le monde se rend compte à quel point je suis merveilleuse, si, si, c'est ce qu'il a dit, et je lui rétorqué que je sais pertinemment que je suis merveilleuse.

 

Celle-là il ne l'attendait pas.

 

Il y a eu un silence et puis j'ai entendu "Toda". ("Merci")

J'ai dit, je ne veux pas de merci, je ne veux pas de compliments, je veux une collègue !

Depuis tous les jours, lui, sa femme, le bureau, tout le monde m'appelle pour savoir comment je vais.

 

N'empêche, j'aurais dû la fermer.

Parce que j'ai une collègue maintenant.

Et je la déteste !

 

est-de-mauvaise-humeur.png

Share this post

Repost 0

comments

Anne Rose 07/30/2012 07:06

Salut Miss je suis arrivee tres(trop?)enthousiste il y a 6 mois/Je crois que j ai besoin de l acupuncteur pour me derider!Mais tu m a deja bien fait rire,donc remontee des zygomatiques.a bientot
Anne

Miss caustic 07/30/2012 08:33



Garde ton enthousiasme surtout, il en faut. Et vois dans chaque "épreuve"le côté comique de la chose.


Les israéliens sont drôles bien malgré eux.


L'humour sauve de bien des choses, et l'amour aussi.


L'amour de ce pays et de ceux qui le peuple.


ceci dit, quelques petites aiguilles par-ci par-là ...



chantal 07/29/2012 17:30

La cliente avec la blouse rose, fallait lui dire de revenir avec cinq kilos en moins, le problème aurait pu être règlé.

Judith 07/28/2012 13:25

Courage...c'est Israël ,c'est pour çà qu'on l'aime et le ..déteste tout à la fois, souvent parce que les gens ne sont pas toujours ...courtois et bien élevés, la preuve!

Je suis tombé par hasard sur votre blog, j'ai adoré, j'ai lu tous les articles et me suis remémorée mes débuts en Eretz
La preuve c'est qu'après avoir dû quitter Israël par la force des choses, je fais tout pour rentrer et je sais que cela va être de nouveau le parcours du combattant multiplié par le fait que je
suis "punie" d'avoir quitté Israël et interdite de koupat holim durant 6 mois
Je dois être tombée sur la tête mais...ici je m'ennuie alors je vous redis courage...quitteriez vous ce pays???je ne crois pas
Nechikot!
Judith

Miss caustic 07/28/2012 15:39



Jamais je ne quitterais ce pays, et je ne l'ai jamais détesté. Il y a juste des emmerdeurs ici comme ailleurs. J'aime tout ici, même ce qui insupportable. Chaque jour je me dis que j'ai une p...
de chance de vivre ici ! Bienvenue de retour chez nous Judith !



Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages