Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
January 24 2010 1 24 /01 /January /2010 11:33


Il est culturel ici de travailler.
Les étudiants sont tous passer à un moment ou un autre par la case vendeur dans un magasin de fringues ou serveur dans un restaurant.
Les jeunes qui sortent de l'armée se retrouvent à la pompe à essence, ou comme jeune homme de ménage, avant de commencer leurs études, quand ils ne continuent pas à bosser, pendant ces mêmes études.

Bien, sur tout le monde ne travaille pas avec le même bonheur et certains même n'en foutent pas une, sous prétexte d'étudier ardemment et de prier frénétiquement toute leur vie, en s'arrêtant toutefois de temps en temps pour agrandir la famille et mettre en cloque madame, qui vient à peine de se remettre de la naissance du petit 11ème.

Le chômage c'est de la rigolade et ça dure très peu de temps, et les allocs ne sont pas grandioses non plus.

Glander est donc un luxe que se permettent certains, ce qui les amènent, ni plus ni moins, à devoir mendier pour survivre.
J'entends déjà les cris, quoi, les mendiants, des glandeurs ?
Non, les mendiants ne sont pas des glandeurs... ce sont des gens qui ne travaillent pas pour de multiples mauvaises raisons. ( ça passe mieux ? )

Je ne fais pas dans le détail, et peut-être qu'un jour j' irai interviewer les russos clodos alcolos de Tel Aviv, ou les petits vieux qui font les poubelles à Jérusalem, mais pour l'heure, le sujet c'est ceux qui bossent.

Les salaires sont à géométrie variable, et souvent il faut cumuler.
Cumuler les boulots, les heures, et les patrons chiants, sans compter les collègues et les fonctions.
Ce qui nous mets en contact avec pas mal d'incompétents, néanmoins plein de bonnes volonté, car ici, on est tous dans la même galère.
Je suis arrivée à 47 ans et j'ai trouvé du boulot dès que je me suis mise à chercher, ce qui aurait été impensable en Belgique.
En Belgique on est un "has been" à 40 ans, et on peut donc terminer sa vie chômeur jusqu'à ce que notre maigre pension nous assure une fin pas des plus folichonnes.

Petits conseils donc aux bienheureux futurs nouveaux émigrants.
Comme je l'ai déjà expliqué ailleurs, après être passé entre les ongles manucurés façon psychédélique des affreuses de l'ex-URSS reconverties en bourreau oxygéné à la mode des années cinquante des "misradim"  (bureaux) consécutifs, on est tenu d'aller au ministère de l'intégration, qui comme son nom ne l'indique pas, emploie des mégères formées spécialement à vous rendre presque anti-sémite, à force de vous dire tout et son contraire.

Officiellement ce bureau informe, conseille et oriente les nouveaux masochistes perdus et éperdus de bonheur d'être enfin en Eretz Israël et pris en charge par l'Etat, notament sur le travail.
Eux les aventuriers du dimanche, ou plutôt du shabbat, qui bientôt vont regretter, avec beaucoup de mauvaise foi leur pays natal.

Fonctionnaire de l'état est synonyme d'un tas de choses déplaisante partout dans le monde et donc Israël ne fait pas exception à la règle.
Les qualités requises, si ce job vous intéresse, sont outre une parfaite maîtrise de l'hébreu, une mauvaise foi à toute épreuve, une méconnaissance des dernières lois, celles-ci changeant tous les 6 mois il faut bien le dire, une obstination à la désinformation et à la déformation et enfin, une pénurie de renseignements à jour assez significative.
Faites gaffe quand on vous envoie dans un bureau à Jérusalem, c'est sans doute à Haifa qu'il faut aller.

Chéri qui n'a pas encore tout compris de ce qui se passe ici, bien qu'il progresse à grandes enjambées et ce dont je suis très fière, avait voulu s'inscrire à une formation sur le travail en hébreu.
Ce qui lui a été refusé parce qu'il ne parlait pas suffisamment bien la langue.
Vrai et faux.
Chéri ne parle pas mal, il ne parle pas, ce qui change tout .
Il est donc rentré penaud pour me raconter sa déconvenue et je lui ai dit, moi qui ai tout compris à ce pays, demain tu retournes et tu leur dis que tu ne vas pas perdre deux mois et demi, pour revenir aussi muet qu'aujourd' hui faute de pratiquer.

Non.

Chéri a attendu deux mois et il s'est repointé toujours aussi peu expressif et ô surprise il a été admis sans problème !
Et il a fini en réussissant haut la main et avec l'admiration de tous, y compris moi-même.
Il est tellement doué qu'on lui dit qu'il trouvera tout de suite du boulot et cette fois-ci on lui propose des études payées à 80% par l'état.

Mais lui annonce-t-on, pour le moment il n'y a pas de budget.
Normal, on est en janvier.
Quelqu'un le préviendra-t-il lors du déblocage du budget ?
Non.
Alors Chéri va faire une formation en informatique, en hébreu, en attendant.

Oui dit la première, il y a un cours qui commence.
Non dit la seconde il n'y a pas de cours pour le moment.
Chéri rentre tout déconfit.
Je lui explique comment ça marche.
Et chéri fait ce qu'il fait toujours , depuis que je le connais... il ne m'écoute pas, n'en déplaise aux gens persuadés que je porte la culotte dans notre couple.

Chéri ne connaissait pas un mot d'hébreu à son arrivée, et après seulement 10 mois, il suit une conversation et discute avec les voisins.
Il commence à gueuler, en anglais certes, mais il commence à s'imposer, ce qui est primordial ici et dans la vie en général, car nous sommes dans un wild wild world, comme vous le savez sûrement.

Chers futurs olims, rien n'est plus beau que ce beau pays.
Rien n'est plus excitant que de vivre ici.
Rien n'est plus merveilleux que de se dire que la vie recommence.
Ou mieux, qu'elle continue.
Sur les chapeaux de roue !!!
 
Ié tov !

profil

Share this post

Repost 0

comments

Patrick 02/05/2010 13:57


Quel étrange sentiment de retrouver cuisinées savoureusement, les mêmes experiences de vie.. ! J'adore lire ce Blog.
Merci pour ce Bonheur


Marcoroz 01/29/2010 09:28


Vraiment, quel étrange pays...


lucie 01/27/2010 13:49


je dois absolument te dire que jadore tes articles.
ensuite cest vrai aussi que chez les fontionnaires en Israel tu peux rencontrer le pire comme le meilleur
et surtout ne jamais se laisser faire et poser la meme question a 10 personnes differents.


Miss caustic 01/27/2010 18:26


exact, vérifier et re vérifier et re re vérifier.


Présentation

Profil

  • Miss caustic
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes.
Ou le contraire.
Bavarde.
Gai luronne à ses heures.
Imbue d'elle même et menteuse!
Non, ça ce n'est pas vrai!
  • Je suis quelqu'un d'inintéressant qui raconte des choses intéressantes. Ou le contraire. Bavarde. Gai luronne à ses heures. Imbue d'elle même et menteuse! Non, ça ce n'est pas vrai!

Recherche

Pages